Épisode #3 : Presse jeu vidéo, du canard au torchon | 10/09/2011
Aucun commentaire
    Gatlink

    Il est 7h, et je viens de terminer cet épisode des tauliers. Je voulais juste laisser un mot pour dire que j’ai adoré ces quasi trois heures d’émission, où l’on sait que ceux qui prennent la parole savent de quoi ils parlent, n’ont pas peur de dire ce qu’ils pensent, et n’oublient jamais de caser quelques blagues au milieu.

    C’est avec impatience que j’attends l’épisode suivant !

    Owiii

    Je suis globalement satisfait de vos réponses même si je me rends compte que ma question sur les prix des jeux-vidéo n’était pas assez précise : je parlais bien des jeux-vidéo de nos jours et non des jeux rétro.
    Cependant, il est évident que les pros se battent les couilles du prix vu qu’ils ne les payent pas mais les test sont basés sur un concept de qualité (dont les critères sont la durée de vie, la technique, le gameplay, le synopsis et d’autres points dépendant du testeur). Alors pourquoi ne raisonnons-nous pas sur un concept de qualité/PRIX ? Il est évident qu’un jeu est bon lorsqu’il est meilleur que la moyenne mais il est parfois préférable de recommander un jeu moins bon avec comme prétexte que le prix est carrément bas !
    Et il est quand même assez bizarre de ne pas trouver ce critère dans les rubriques nommées « Guide d’ACHAT » (ca c’est de Gamekult).
    Je voulais juste ajouter ça, sinon la discussion était un régal et je suis impatient d’avoir le prochain numéro dans les oreilles ! ^^

    Icare-mag

    Il y a beaucoup d’erreurs quand même.

    — D’abord, les mécaniques économiques.

    1) Le papier est une matière première, il fait donc l’objet d’une cotation. L’augmentation de la demande ajoutée la spéculation a conduit ces dernières années à son renchérissement.
    2) Le niveau de vie n’est pas le même dans les différents pays européens ce qui influe sur le coût de production et pénalise les imprimeurs français (qui de toute façon se font plaisir sur les prix).
    3) L’essentiel des journaux ou magazines qui ne dépassent pas la parution mensuelle impriment en France pour une question de délai. Lorsque vous faîtes venir vos mags par camion de Pologne, de Croatie, ou d’Italie, cela prend du temps : 2, 3 voir 4 jours. Un délai que la mise en kiosque prolonge également sauf à raquer. Parce qu’on est dans un système de distribution où tout ce qui relève du service minimal t’es facturé. C’est comme si dans une caisse, on te faisait payer le volant en option. C’est scandaleux :200 euros par ci, 300 euros par là, la facture monte vite !!
    4) Il y a aussi la question de la TVA intracommunautaire.

    — Sur la question des mentors.

    Jay le dit très bien, « les jeunes nous pissent dessus, il n’y a plus de respect, c’est un problème d’éducation ». Mais vous avez écouté vos podcasts franchement ? C’est pas seulement que vous êtes vulgaires et méprisants mais surtout vous n’avez aucun respect pour personne. Vous vous permettez d’insulter des devs (cage, inafune, molyneux) et d’être franchement pédant. S’il est une chose de les remettre en cause, il est bien différent de leur chier dessus comme si c’était des sous-merdes. Vous avez eu ou vous avez encore votre part dans l’éducation des plus jeunes (une petite et minuscule mais tout de même). En plus vous encensez les tons irrespectueux, pseudo libertaires mais ensuite vous vous étonnez d’avoir des paquets de gugus qui appliquent les mêmes recettes ? Comme le dit Bossuet, « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes ».

    — Personne n’a pris l’effort d’aller relire d’anciens magazines. Il faut un minimum de rigueur et vous enchaînez les lapalissades. C’est pas sérieux. Vous basez l’émission sur des souvenirs, personne n’a ouvert d’anciens mags. Personne n’est même allé à la pèche aux infos.

    — Il y a aussi des mythes. On peut certains acheter de la visibilité dans les kiosques (vitrines, promontoires) mais pas dans les linéaires. J’ai discuté avec un paquet de kiosquier et j’ai vu comme ils fonctionnent (j’ai trainé ingognito). Vous croyez que le kiosquier qui dépose 30 mags par jours dans ses rayons se fait chier à lorgner plus de 3 secondes la couv ? Les mecs s’en carrent. J’ai mis l’envol du jeu vidéo au-dessus d’Icare pour qu’il y ait le mot JEU VIDEO en gros. Sinon ça se retrouvait n’importe où. Ce qui n’a pas empêcher qu’on finisse parfois dans le rayon photo ou graphisme. Idem, le numéro 1 est très voyant c’est pour qu’ils identifient bien et le mettent en avant (en général, ils poussent les nouveaux mags). Enfin, les Kiosquiers ont la mémoire de ce qui se vend et ça s’arrête là. IG se vend bien, Jeu vidéo mag se vend bien alors c’est devant et le reste derrière. Les mecs se font pas chier plus de 10 secondes alors la théorie de la conspiration … Ensuite, le distributeur aka MLP ou Prestalis fait souvent n’importe nawac dans le placement des mags si bien qu’il faut faire appel à un régleur (donc coût supplémentaire). Si t’as pas de régleur, t’es perdant.

    — Le marketing aussi joue un rôle dans la chute de la presse (on n’arrive plus à donner envie) et vos chiffres annoncés sont complètement fantaisistes. Joypad était tombé à 3 500 exemplaires vendus ce qui a expliqué son arrêt malgré une publication de qualité. Quand à la réflexion test/critique, ça fait tiep. Un jeu a des mécaniques qui demandent d’être pratiquées et soumises à une évaluation (on trouve souvent des notes techniques pour accompagner le cinéma : son, image). Mais s’il y avait du gameplay, ça se saurait. Du reste Mad Movies jusqu’à dernière nouvelle comme beaucoup de mags foutent des notes au films (les étoiles d’appréciation). La presse jeu vidéo, c’est comme la presse tout court, il faut intéresser le lecteur. Et le lecteur, il veut qu’on lui détaille rapidement les qualités et faiblesses d’un jeu pour savoir si ça peut lui plaisir. On appelle ça de l’utilitarisme.

    — Le seul truc sur lequel je suis d’accord, c’est que les éditeurs de jeu tuent certes la presse avec les blogs à deux balle, la suppression des budgets print mais c’est une question d’utilité. En tuant la presse, ils tuent l’esprit critique; Tout ce qui se met entre un jeu et son marketing doit être éradiqué. La presse papier en fait partie. Parce que le web ne repose que sur la gratuité… Les pressions sont alors nettement plus efficaces d’autant qu’en tant que site jv, il me semble (A VERIFIER) que seul jv.com et jv.fr sont rentables. La rentabilité de Gameblog, c’est prévu pour 2012. En terme de modèle économique, le net est tellement plus sous la coupe des éditeurs.

    — Un truc assez faux également, c’est quand vous parlez de l’immédiateté du net. Ce n’est pas tant son immédiateté que sa facilité et sa gratuité. Quand Joypad sort de grosses exclus (et pourtant y’en avait des mondiales), ça modifie pas leurs ventes pour autant. La paresse du public dans un monde où tout DOIT être accessible sans effort et à moindre prix joue beaucoup. Et pour Canard PC, le public PC est bien différent du public console. Ca joue.

    Voilà je vous avoue que j’ai passé souvent en avance rapide pas mal de trucs. Vu le niveau de la discussion, 3 heures c’est beaucoup trop. Et arrêtez l’impro, vous vous faîtes du mal.

    ps: pix’n love, c’est un autre modèle économique et comme le dit très bien Jay, ça repose sur une approche similaire au livre c’est à dire basée sur le volume !

    InkS

    Voilà je vous avoue que j’ai passé souvent en avance rapide pas mal de trucs. Vu le niveau de la discussion, 3 heures c’est beaucoup trop.

    La durée de ce numéro est, je l’admet, imposante. Nos premiers retours sont mitigés sur cette question, on peut parler de « cinquante cinquante ». Je l’ai publié tel quel en prenant en compte le fait que nous sommes ici en présence d’une émission qui peut s’arrêter à tout moment, qui peut s’écouter en passant certains passages (comme l’a fait Icare)… ou qui peut s’écouter d’une traite. Mais je dois reconnaitre une longueur potentiellement pénible.

    Sur ce point comme d’autres, je n’ai qu’une seule postion : je ne décide pas. Je produis pour Radio01.net un grand nombre de podcasts / émissions (Respawn, GameBox, le Grand Geek et Faster Than Light), Les Tauliers est une co-production à laquelle j’apporte mon expérience dans le processus technique de conception de podcasts. Si Jay, Jibé et Fox viennent me dire qu’on change totalement l’ambiance de l’émission et qu’on passe à un épisode toutes les trois semaines d’une durée maxi. de 45 minutes, soit, ce ne sont pas mes oignons.

    …et le reste est à voir avec Jibé, Jay et Fox qui passent assez souvent checker les commentaires. =)

    Icare-mag

    Ok.

    Au passage, voilà un nouveau mag qui semble prometteur.

    http://blog.gamekult.com/blog/nintenboy-mag/

    InkS

    Mmh, ça a l’air sympa. Si y’a moyen de récupérer ça en Suisse pour un prix pas trop élevé, j’y jetterai volontiers un coup d’oeil. Merci du renseignement !

    ACR

    Super intéressant !
    Bien que basé sur des souvenirs ça ouvre les yeux sur pas mal de choses.
    3h faut avoir le temps c’est sûr mais ça s’écoute sans mal grâce au maître mot de la discussion : passion.
    Ce qui fait, d’ailleurs, que j’ai arrêté de lire la presse papier après la mort de GP RPG (fucking numéro d’octobre 2005) qui a bercé toute mon adolescence. J’ai jamais plus retrouvé cette passion ailleurs. Donc je suis bien d’accord avec vous sur le manque de passion que ce soit le papier ou le web. J’ai pu retrouver un peu de ça sur Gameblog (chacun ses goûts).
    Certes il y a une erreur que j’ai relevée : des cours par des professionnels à l’ISART, ou j’ai pas eu de bol ou je les ai pas vus ! Pour l’avoir fait je sais de quoi je parle. Tout ce que j’ai appris c’était pendant 6 mois (et pas en 1ère ou 2ème année…) et le reste plus rien ! A part à te faire des groupes de merde pour ne pas arriver à faire tes projets et payer une fortune pour des mecs qui savent pas faire leur boulot (…trouver un stage/contrat pro…) et écrire des mails sans faire de fautes, je vois pas non… Peut-être que maintenant ça a changé (je le souhaite aux nouveaux) donc je parle que pour mon époque qui n’est pas si loin c’est pour ça que j’ai des doutes…

    Raphael

    Débat intéressant, mais je n’en attendais pas moins de Jay.
    Quelques belles erreurs cependant (c’est ça d’être jeunes…): Tilt, ce n’était pas que les jeux Magnavox, Intelvision ou Atari (ou alors les deux premières années), mais aussi les Apple II, les C64/128, Spectrum, Dragon 32, bref, l’informatique de salon. Et les jeux sur ordinateurs avaient inventé pas mal de choses avant l’arrivée de la NES… Les RPG, la plateforme existaient déjà depuis longtemps. Generation 4 a d’abord été un mag console avant de passer au PC. Enfin, les PC n’ont vraiment explosé en termes de jeux qu’au début des années 90.
    Ensuite, dire que les mags actuels (joypad pour le coup) sont dépassionnés… Mouais, vous arriveriez aujourd’hui à lire un mag qui vous tutoie? Moi, non. J’ai passé l’âge. Et j’adore l’argument du : » je préfère un mag mal écrit, mais avec passion, qu’un mag bien écrit sans passion » Ca veut dire quoi avec passion? Sortir des « enculés, merde », des « c’est génial » pour ponctuer chaque phrase. Hum. C’est comme dire que les mecs qui jouent du punk sont meilleurs, parce que passionnés mais incompétents, que des jazzmen, passionnés, mais froids. Argument complètement con.
    Ah, j’oubliais: chez yellow on tient compte du prix des jeux lorsqu’on les teste. Sisi.

    Pour le reste, j’ai vraiment apprécié. Un bon débat, assez éclairant (une fois qu’on a intégré les remarques d’Icare-Mag) pour les lecteurs.

    Owiii

    Passioné n’est pas synonyme de vulgaire, Raphael. Après c’est vrai que c’est assez assez ambigu comme terme. Moi je le vois comme une approche empreinte de plaisir plutôt que d’avoir l’intention de critiquer. C’est plutôt comme ca que je le vois plutôt qu’un raccourci totalement stupide qui qu’être passionné c’est être familier.

    Icare-mag

    Passionné ne veut rien dire, c’est une excuse bidon. Amandine du 38 a beau avoir la passion, tu vas pas mettre sa zic dans ton wakos. D’ailleurs, le débat mérite 5 minutes : la presse aujourd’hui, ce n’est pas une question de ton, de formule, d’esprit, de style, d’exclus, de feu sacré mais de génération et de société. Pour preuve tu peux passer en revue les 10 derniers magazines lancés, tous différents dans le ton et l’approche (gamefan, background, gaming, amusement, rpg), et analyser leur échec. IG est d’ailleurs très loin d’être un carton avec ses 9 000 ventes en moyenne (10 000 si on rajoute l’export). Voilà à quoi parvient un groupe aussi important qu’Ankama et sa base de fans. Yellow Média et ses 10 millions de francs de dette est encore plus significatif. Le groupe perd de l’argent et n’arrive pas à empêcher l’érosion de ses ventes (faut dire qu’ils ne font pas grand chose pour).

    Et plutôt que de parler de passion mieux vaut parler de chaleur (voire de proximité). C’est sûr que Joypad avait perdu de ce côté …

    Owiii

    Si c’était une question de génération et de société, ils se ressembleraient tous, non ?
    Je ne connais quasiment rien à ce domaine donc j’aimerais que tu me répondes comme à un ignare (enfin, j’ai une grosse base en jeux-vidéo mais bon) ! ^^
    Après, on est d’accord sur le terme « passionné » qui ne veut rien dire.

    Icare-mag

    C’est simple tu prends les 10 derniers lancements de magazine :

    IG, Role Playing Game, Background, Gamefan, Gaming, Amusement, Game Developent Magazine, RPG etc … (au passage, je vais pas mettre dans le classement, je fais tiep avec un seul numéro … mais bientôt le deuxième).

    De ces magazines, seuls IG et Role Playing Game ont survécu (amusement est passé au tout anglais). A l’opposé, aucun des disparus n’a réussi à s’installer durablement, à survivre à la crise du milieu malgré leurs cibles particulières.

    De Background à RPG en passant par Gaming, il s’agissait d’audience différente. C’est là le coeur du problème. Comment expliquer qu’aucun n’ait pu survivre et que les survivants peinent si ce n’est par une défection progressive, massive et généralisée non pas du lectorat mais de l’immense majorités des lectorats ? Il y a 10-12 ans, certaines publications atteignaient jusqu’à 200 000 voire 250 000 exemplaires. Aujourd’hui, t’es très content quand tu fais 7000.

    La réalité, c’est que tous les lectorats sont touchés par cette lame de fond (du très grand public au hardcore gamer). C’est donc un mouvement de société mais aussi de génération (les jeunes n’ayant pas remplacés les vieux qui se détournent du jv). Il n’y a donc rien à faire si ce n’est lutter contre le Destin.

    Quant à Pix’n Love, la maison d’édition ne survivrait pas dans un circuit de distribution nationale. Je crois que c’est révélateur.

    Owiii

    Ah ok, c’est simplement un problème de demande en fait ? C’est vrai que ca a l’air simple vu comme ça : les couts ayant augmentés et la demande ayant baissée (et donc le nombre d’exemplaires vendus), on ne rentre plus dans ses frais.
    C’est bien ça ?

    Icare-mag

    Oui, c’est cela. Tu as une baisse continue de la demande malgré l’apparition de nouvelles offres, offres qui auraient dû logiquement profiter de l’érosion des acteurs historiques. Si bien qu’une seule conclusion s’impose : le marché agonise.

    Owiii

    Il y a pas 36 solutions, il faut raviver l’intérêt des personnes pour la presse papier JV. Quelles sont les techniques utilisées et qui ont été utilisées ? Tu les connais ?

    Icare-mag

    Faudra lire le prochain numéro d’Icare. J’avais annoncé en Mai dernier qu’il y aurait un papier sur la situation de la presse jeu vidéo (il fait justement quelques propositions). On le sortira fin 201. Le mag est d’autant plus long à écrire qu’on passe à 148 pages. Mais il y aura du lourd !

    Raphael

    Oui, Owiii, je suis totalement d’accord, mon argument était « stupide », sans doute parce que j’ai exagéré énormément le trait! A mon sens, ce côté « chaleureux » n’a plus lieu d’exister. Je ne lis pas Le point ou le Monde (ou n’importe quel magazine d’ailleurs) pour avoir l’impression d’être pote avec les journalistes… Pourquoi devrais-je l’accepter d’un mag de jeu vidéo? Parce que c’est un divertissement adolescent? Oui, peut-être durant les années 90, mais aujourd’hui, les lecteurs (ceux de pad par exemple) accusent leur 25/35 ans. Peut-on leur proposer la même chose qu’aux ados que nous étions? Bah, non. Ca me paraît d’autant plus logique que les moins de 20 ans, eux, ne consomment presque plus de presse papier… Bref, je m’étonne encore qu’on fasse ce genre de critique (manque de chaleur donc) à la seule presse jeu vidéo.

    Owiii

    Raphael : C’est vrai. Attendons Jay pour voir ce qu’il voulait dire plus precisement ! ;)

    Mathieu

    Émission très intéressante, encore une fois, notamment avec les commentaires d’Icare-Mag qui donnent un bon complément d’informations vis-à-vis de l’expérience de Gaël. La longueur, bon an mal an, passe relativement bien quand bien même le sujet de l’émission dévie tout de même beaucoup entre le nœud et la fin du podcast : il y avait là largement manière, avec tout ce qui a été dit, de faire deux numéros. Je ne serai pas contre, du coup, un format un tantinet plus court (entre une heure et une heure et demie). Les trois heures ici s’écoutent relativement bien, c’est dynamique et intéressant, mais un format plus court pourrait amener à condenser l’information car de temps à autres, on enfonce les portes ouvertes et le débat tend à s’enliser.

    Merci en tous cas d’avoir éclairci (concomitamment à Icare-Mag) le processus de diffusion de la presse en France et les nombreux obstacles que l’on doit alors affronter. Le récit du « déclin » de la presse était aussi très passionnant, et ce qu’a fait observer Gaël sur la « culture presse en France » était très bien vu. Je suis ravi en tous cas que vous ayez pensé à détailler les termes utilisés et à faire de la description pour les néophytes ;)

    Icare-mag

    En terme de solutions, j’en évoque plusieurs dans le prochain magazine mais je ne parle pas de l’état d’esprit. Arrêter de se brader serait une bonne chose.

    Pour assurer le développement d’Icare, j’ai mis en place un système d’abonnement de soutien. L’idée, c’est que les lecteurs qui reconnaissent la qualité du mag puissent le soutenir à nos côtés. Du coup, les abonnements sont relativement élevés (4 numéros pour 60 euros sur la Métropole) mais c’est une solution (en échange,les numéros sont dédicacés et la saga du 5ème numéro est soumise au vote). Faire des abonnements à des prix cassés ne sert qu’à fluidifier la trésorerie mais au final c’est un manque à gagner comparable à la ponction du distributeur. Car il faut assumer le coût postal de l’envoi auquel s’ajoute la baisse promotionnel (-20 à -40% au numéro). Or si tu soldes ton magazine, tu ne risques pas de t’en sortir, particulièrement sur des petits volumes. Surtout, il vaut mieux un achat en kiosque qu’un abonnement bradé étant donné que ta marge (vente en kiosque) est indexée sur ton pourcentage de vente. C’est de l’ordre de l’anecdotique mais c’est une question d »état d’esprit : arrêter de se prendre pour des voleurs. A 7 euros comme à 15 euros, je ne vole personne.Joypad a 6 euros ne volait personne. Le plus dur, c’est de lutter contre cette mentalité de consommation. La qualité ça se paie.

    Pour les abonnements, tout est ici dans notre premier billet. Nous venons de lancer le blog vitrine, le paiement en ligne et j’espère qu’il permettra d’élargir notre audience et de susciter de nouveaux soutiens :

    http://www.icare-mag.fr

    Jibé

    Si tu peux me prouver que Gen 4 était avant tout un mag consoles, alors je dis bravo.
    Les jeux Ordis avaient largement la part belle, en général plus importante que les jeux consoles même si il est vrai qu’ils étaient traités.

    Je t’encourage à relire si tu peux les premiers numéros de ce magazine.

    Jibé

    Je ne sais pas quel âge tu as, et j’ai bien pris en compte tes remarques, fussent-elles souvent désobligeantes mais baste.

    Sur le ton  » acide » de l’émission je suis et d’accord et pas d’accord avec tes assertions. Si il fallait que tout le monde soit d’accord sur un milieu, il n’y aurait pas de débats. Vous êtes nombreux à vouloir cette fichue reconnaissance du jeu vidéo. Alors il n’y pas le choix, ça passe par une certaine forme de violence dans les propos. Je ne vais pas revenir sur ce qui se fait sur le traitement de la politique, mais il suffit de lire les éditorialistes, tendre l’oreille aux échanges musclés entre débatteur et se rendre compte que c’est autrement plus acerbe dans ce milieu.

    Le soucis c’est que tu montres du doigt quelque chose que nous défendons avec certes vigueur, mais en laquelle nous croyons. Que la première émission fut violente et grossière vis à vis des devs que l’on a cité c’est acté. Emission rodage, brouillon si je puis dire donc perfectible.

    Avons-nous à regretter la forme de certains propos, je le pense en effet. Mais le fond jamais au grand jamais. Et là je parle pour moi mais persiste et signe.

    Jouer les flagorneurs n’est pas de mon habitude. S’il faut systématiquement se taper des crises d’onanisme parce que Cage nous sort une connerie plus grosse que lui, alors nous ne servons à rien. A quoi bon se ranger derrière les bonnes moeurs ? N’avons-nous pas le droit de mettre au pilori certains et de les montrer au public tels qu’ils le sont?

    La critique – et j’insiste – argumentée nous concernant est telle à ce point là odieuse?

    Passer à l’époque devant Zemmour et Nolleau devrait donc être interdit, au même titre que des émissions du type « Ca Balance à Paris ».

    Et justement durant l’âge d’or du JV et des magazines, il y avait plus de personnalité, de fougue, de rage et de gouaille. Certains tests même pouvaient paraître injuste avant lecture vu les notes données. Qu’importe, c’était l’avis d’un quidam que tu le suives ou non.

    Tu dis :  » Personne n’a pris l’effort d’aller relire d’anciens magazines. Il faut un minimum de rigueur et vous enchaînez les lapalissades. C’est pas sérieux. Vous basez l’émission sur des souvenirs, personne n’a ouvert d’anciens mags. Personne n’est même allé à la pèche aux infos. »

    Encore une fois je ne connais pas ton âge mais connais parfaitement le mien. D’où tiens tu cette vérité suprême? Connais tu l’état des mes bibliothèque pour balancer ce genre de propos?

    Encore une fois je ne te connais pas, ne sais pas qui tu es, ni tes qualités.

    Mais citer Bossuet et nous traiter de pédant, j’ai comme un sourire qui s’esquisse.

    Qu’importe, nous ne sommes pas là pour plaire, mais bien donner un autre regard que des podcasts consensuels à base de tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, vive les FPS c’est trop bien le JV . Miroir aux alouettes…

    Et si tu souffres de cette aversion à notre égard, un conseil un seul je me dois de te prodiguer : Ne nous écoute plus, ne perd pas ton temps avec des gens indignes de ce que tu sembles représenter.

    Bien cordialement.

    Jibé

    Icare-mag

    En fait, j’avais écouté 30 minutes de votre premier podcast avant d’arrêter. Puis là, le sujet m’intéressait. Mais si ça peut te rassurer, je doute de vous réécouter un jour : pas le style que j’affectionne et trop d’approximations. Puis il n’y a pas vraiment de contradictions, vous abondez régulièrement dans le même sens. Enfin sur le terme pédant, je vous trouve en effet prétentieux et dogmatiques mais bon, j’ai peut-être l’esprit mal tourné.

    Sinon rassure-toi je ne tiens pas à être connu; Cela dit, je voudrais te préciser que je me fous totalement de la reconnaissance du jeu vidéo. C’est le cadet de mes soucis. De manière plus essentielle, ce n’est pas en insultant et en méprisant que tu gagnes le respect des autres. Ni leur reconnaissance. Puis ton analogie avec la politique est complètement ridicule. Dans un débat télévisée, il y a de la violence mais elle se situe dans le fond et jamais dans la forme. L’insulte, c’est la pulsion et fatalement le degré zéro du discours. Cela dit, je connais (un peu) Jay et je savais à quoi m’attendre (je me suis quand même marré à certains moments). C’est plus le discours sur la jeunesse qui m’a ennuyer. Vous vous étonnez de leur manque de respect mais vous-mêmes, vous ne respectez personne. Ce qui provoque un dilemme : les punks, no futur, tous des cons, c’est sympas. Sauf quand ils viennent te faire la morale. Faut choisir : on peut pas être le diable et le bon dieu.

    Sur les magazines non lus depuis des années, euh ….. vous le dîtes vous-mêmes à l’antenne !!!! Écoute ton podcast ! Du reste, tu dis la même chose sur ton blog dans ton billet sur Joypad. Pas explicitement mais implicitement en parlant de l’absence des signatures alors que ça faitdéjà quelques années qu’elles sont revenues. Ton texte sur Joypad d’ailleurs, c’était grotesque. Tu regrettes le manque d’âme, le manque de passion, d’originalité mais tu chies sur leur approche d’Heavy Rain ? Les mecs s’engagent, sortent de leur réserve, affichent leur soutien et ça te rappelle pas l’âge d’or que tu regrettes des mecs couillus qui hésitaient pasà mettre10/10, 20/20 et 100% ? C’est pas les contradictions qui t’étouffent.

    Sinon arrête de croire que les autres font des podcast policés et politiquement corrects. Là encore, tu devrais t’intéresser au média jeu vidéo. Des podcast,t’en as évidemment qui se montrent critiques,acerbes et argumentés (on peut demander à votre real ce qu’il pense des autres émissions). D’ailleurs tu fais tiep, je t’apporte la contradiction et tout ce qui t’intéresse c’est que je n’écoute plus et que je te laisse à ton confort, ton petit monde. Surtout j’apprécierai que tu arrêtes de me demander qui je suis ou que tu me poses la question de mon âge(je suis plus jeûne que Jay :D). Je ne suis personne et je n’aspire pas à être quelqu’un. Mais tu parles en croyant savoir. Moi, quand je ne sais pas, je me tais et quand je sais, je vérifie.

    Je terminerai en te posant la question: tu fais un podcast sur la presse et tu ne connais pas Icare ? J’imagine que t’as pas zieuté non plus les nouvelles publications type Game Culture Collection (un format hybride), les cahiers du jeu vidéo (vieux maintenant), les webzines façons community mag ou Sanqua ? Et tu veux passer pour quelqu’un de sérieux ? C’est quoi ta légitimité pour causer du sujet à part être un blogueur ? Franchement ? Je te demande pas qui tu es (je m’en fous), ni ton âge (quel intérêt ?) mais j’aimerais connaître ton degré de connaissance de la presse. D’accord, tu lisais Gen 4 quand t’étais petit, ok t’as participé à la catastrophe Joypad Retrogame mais est-ce un critère suffisant ?

    Enfin, je ne m’offusque pas quand on me dit qu’Icare, c’est de la merde. On ne peut pas plaire à tout le monde. En revanche, si on me dit que j’écris des conneries, que j’en obtiens la preuve, là ça me pose problème. Et moi je vous le dis : vous dîtes en partie des conneries. Et je le prouve sur une écoute de 3/4 d’heure. Des conneries on en dit tous.On le reconnaît puis point barre.La prochaine fois, tu prépares ton émission sérieusement au lieu d’arriver en touriste. Ou alors tu te la joues humble et pas façon « tu connais des podcast aussi pointus, libres et intelligents ? ».

    Raphael

    @Jibé: vrai, c’était un mag mixte… mais pas pc du tout au début puisque personne (a peu près) ne jouait dessus avant les années 80 – chose sur laquelle vous faîtes l’impasse, mais je chipote-… Je ne sais pas pourquoi j’ai focalisé mes souvenirs sur les tests de Kenseiden, R-type sur SMS… Et merci de m’encourager à les relire… hum. ;)

    Raphael

    @Jibé, tu auras rectifié de toi-même: mais pas pc du tout au début puisque personne (a peu près) ne jouait dessus avant les années « 90 »…

    Mathieu

    Pour revenir rapidement sur les propos d’Icare-Mag (que je connais [:p] mais que je n’ai pas eu l’occasion de lire hélas), je voulais préciser que la cible primordiale de ce podcast concernait un certain nombre de blogueurs à la qualité médiocre voire mauvaise et qui tendent à phagocyter une grande partie de l’actualité de la « presse vidéoludique », sans mettre pour autant l’ensemble dans le même panier. Il existe, fort heureusement, des initiatives intéressantes et différentes, de fond, mais l’émission essayait de circonscrire va-t-on dire des déviances qui empêchent à ces initiatives d’avoir du succès, là où d’autres sont suivis alors que le fond n’y est pas.

    Quand tu cites l’argument de Joypad et d’Heavy Rain, j’ai du mal à y voir, me concernant, une prise de risque en bonne et due forme : car le jeu a été encensé par une grande partie de la presse d’ici ou d’ailleurs, avec certes quelques voix discordantes (on se souvient d’ailleurs des ennuis [réels ou fictifs] que Gamekult avait eu suite à leur revue mitigée), et qu’il y a loin de la route aux escargots, comme on dit. Une « prise de risque » reviendrait davantage à porter un jeu abandonné de tous ou concernant ce qu’on appelle aujourd’hui un « marché de niche » (les shoot’em up, entre autres, c’est le seul exemple qui me vient à l’esprit). L’engagement de Joypad vis-à-vis d’Heavy Rain m’a fait le même effet que d’avoir mis en avant, mettons, Inglorious Basterds pour un journal de cinéma. Ce sont des œuvres qui, chacune dans leur domaine, détonnent mais dont l’appui de la presse était plus ou moins attendu. Heavy Rain, par son concept et l’immense campagne de promotion dont il était l’objet, ne nécessitait en soi pas un tel appui. L’on pourrait songer à des jeux comme Ico, Shadow of the Colossus ou encore Limbo, indépendamment de leurs qualités, qui se trouvent dans cette zone floue entre « l’arty » (ou le novateur, ou l’approche nouvelle etc.) et le mainstream. Encenser des jeux comme, pour ne citer les exemples qui me viennent davantage à l’esprit, Max Payne, Vanquish ou même Zack & Wiki auraient été davantage à contre-courant, justifiant la prise de risque. J’ajoute à cela que le numéro de Joypad traitant d’Heavy Rain met en avant David Cage et non pas un personnage du jeu, sans doute pour mettre en avant l’interview avec le créateur certes, mais contribuant à mettre un visage derrière un jeu et créant une zone trouble, celle permettant de substituer l’œuvre (au sens le plus large du terme) au créateur (ou du moins au concepteur). Encense-t-on alors le jeu, ou le discours de celui qui l’a produit ? Je ne me souviens pas que Fahrenheit ait bénéficié d’autant de pompe, alors que le principe était peu ou prou similaire à Heavy Rain.

    Concernant le ton du podcast, ici, je ne peux qu’être d’accord avec toi Icare quand tu déclares que l’insulte est le « degré zéro du débat ». Mais si l’on écarte le « franc-parler » et la forme même du propos, il ne m’a pas semblé que cette insulte était gratuite ou du moins injustifiée, et qu’elle partait davantage d’un « ras-le-bol » (justifié ou non, mais là n’est pas la question) que d’une volonté de jouer aux shérifs. L’on pourrait souhaiter des discussions claires et argumentées, mais elles existent de par ailleurs comme tu le soulignes ; le propre de celle-ci est de virer vers un tantinet plus de violence en essayant malgré tout de construire un argumentaire — objectif qui n’est pas toujours atteint je le concède. Mais exagérations, insultes ou violences de propos, etc. ont toujours fait partie prenante de n’importe quel débat : quand celui-ci est malgré tout animé par des personnes qui connaissent le milieu, ont rencontré des gens, ont des expériences à raconter, la discussion est d’intérêt, ne serait-ce parce qu’elle provoque des réactions, encore une fois justifiées, comme les tiennes. Mais il y a pire que la violence des propos : répondre à ceux-ci par une même violence.

    Si l’on arrêtait de prêcher pour sa paroisse, peut-être pourra-t-on s’entendre un peu par ici, car la discussion commencerait presque à prendre des airs de bataille d’Hernani ;)

    Jibé

    Encore une fois on ne va pas revenir sur les grossièretés, on s’en est expliqué, et amendé. C’était une première nous nous sommes emballés.

    Le comportement de Cage a été gerbant sur toute cette période. Le mec se met lui-même au pinacle, à l’instar de Napoléon se couronnant Empereur.

    Et même si nous l’avons insulté, il est clair que ce mec a tout du sale type. Et il ne faudrait pas le dire?

    Puis la prise de risque de pad sur Heavy Rain je me marre. Le magazine n’a rien fait de mieux que suivre le sens où le vent portait. Vu comment le produit était sur- marketé, sur-vendu avec invitations de people et tout le toutim, plus l’invitation au Grand Journal. Comment s’assurer une archi promotion d’un jeu forcément excellent vu que tout le monde en parle. La vraie prise de risque vient de Gamekult et son 6/10. Le fait est que GK avait raison il ne vaut guère plus.

    Les mecs couillus de Joypad qui caressent dans le sens du poil ce Roi Proclamé pour obtenir des faveurs et bien se faire voir… Quel engagement !

    La Politique sinon. Sujet que j’apprécie grandement.

    Les débats politiques n’existent qu’à la télévision donc. C’est parfait, le grand Jury RTL n’a donc jamais existé. C’est entendu.

    Tu ne fais qu’accuser sans fondements, et cela semble plus être des attaques à charge sur fond d’affecte que l’on aurait perturbé.

    La suffisance de tes propos fait que je n’ai vraiment pas envie de débattre plus longuement avec toi. Tu détiens la vérité absolue, c’est formidable. Un peu comme David Cage au final.

    Icare-mag

    – Mathieu, il faut faire abstraction de David Cage et d’Heavy Rain (dont la qualité importe peu) et voir dans la couv de Joypad un élan d’enthousiasme comparable à ce qu’on retrouvait dans l’ancienne presse (je ne parle pas de prise de risque). Quant au manque de recul, c’est autre chose. C’était fort comme couverture (la polémique le prouve). Idem pour la sanction de gamekult ! Après, je suis parfaitement d’accord pour dire que Cage est incorrect, particulièrement lorsqu’il s’essuie les pieds sur les journalistes. Tiens, voilà un lien que toi, jb et d’autres devraient apprécier. Une vision différente et pour tout dire instructive (pas mal de choses sur les citations hors contextes) :
    http://dreamnoid.com/blog/2011/05/19/jeu-video-et-journalisme/

    Enfin pour te répondre, ce n’est pas une question de violence sur le fond mais de forme. Le respect des formes, c’est la civilisation. Si on est impoli, il ne faut pas s’étonner que les autres le soient en retour. On ne peut pas se plaindre du manque du civisme et l’encourager. Et pour préciser sur l’affaire Gk, Sony avait coupé le budget pub, l’envoi des jeux et autres.

    Au passage, tu peux commander notre premier numéro à cette adresse et pour la somme de 10 euros (fdp inclus) :
    http://www.wootmedia.fr/_mywoot/icare/archives_abonnement.html

    — Jibé : Tu dis ce que tu veux. Je pointe juste la contradiction entre ce manque d’éducation que vous critiquez et la manière dont vous y contribuez. C’est une question de forme.

    Enfin, globalement ta réponse est nulle: les débats politiques sont généralement policés et les insultes inexistantes (il y a eu un tollé quand Sophia Aram s’est permise de traiter de cons les électeurs d’un partis puis les auditeurs d’une radio). La violence est dans le fond. On va dire de quelqu’un qu’il est incompétent mais certainement pas une grosse merde purulente ou une pourriture mes couilles …

    Après, tu penses ce que tu veux mais le fait est que tu reconnais ne pas avoir lu de magazines depuis des années, que tu te permets d’élucubrer sur des sujets que tu maitrises mal et enfin que tu n’as visiblement aucun intérêt pour ce qui sort en kiosque. Je trouve que ça fait beaucoup.

    Quant à ma suffisance, je te dis simplement ce que je pense. Je n’ai aucune autorité particulière et les arguments se suffisent toujours à eux-mêmes.

    ps:le mot de la fin puisque tu choisis le silence. Tu n’acceptes visiblement par que l’on te fasse ce que tu fais aux autres. Pourtant, je ne me suis montré ni vulgaire ni insultant.

    Fox

    Je m’en viens avec certaines réponses à des éléments soulignés qui sont faux :

    @Owiiii Man :

    Si jamais tu as d’autres questions auxquelles nous n’avons pas le temps de répondre en émission, notamment des questions sur lesquelles je n’ai pas répondu, je peux le faire par mail si tu le désires.

    @ACR :

    Pour avoir des amis en ce moment à l’ISART, il y a des cours donnés par des professionnels, Laure Casalini y assurait une partie des cours avant de prendre la direction de Supinfogame il y a encore peu de temps. Tu peux aussi trouver d’autres formations, et pour les projets, tu peux partir à la recherche d’Astray, un jeu développé par des étudiants de l’ISART.

    @Icare-mag :

    – 1 : Sur le ton : S’il ne te plait pas, rien ne te force à nous écouter, va en paix et bonne route. Le numéro 1 était trash, chacun a dit ce qu’il pensait, ces propos n’engagent que les auteurs etc etc… Pour ma part, un mec qui ment une fois, deux fois, puis trois fois, tant à son public qu’à la presse, pour ensuite se faire virer et scander à qui le veut qu’il a tout fait pour couler ses projets, mettant dans la merde sa société et les gens avec qui il travaillait, j’appelle ça une ordure. J’en assume le propos, le fond, et la forme. Inafune s’est conduit comme un enculé, c’en est donc un.

    Ce n’est pas à un podcast d’éduquer les jeunes que je sache, si leurs parents ne leur ont pas appris le respect des aînés et les valeurs de politesse et de bienséance, ce n’est certainement pas à nous d’en faire cas, c’est comme rejeter ça sur un prof, stupidité et déni d’autorité parentale, rien de plus. J’ai écouté et lu des émissions comme les Grosses Têtes, Fluide Glacial ou encore Charlie Hebdo, le ton n’était pas des plus fins loin de là, mais jamais je ne me permettrais de parler à quelqu’un de cette manière. Si une personne ne fait pas la différence entre une émission au ton résolument acide et rock’n’roll et un comportement poli et éduqué, c’est qu’elle a un bon pet au casque.

    – 2 : Tu appuies, de manière assez péremptoire, sur le fait que nous n’avons pas lu d’anciens magazine ou préparé l’émission, arguant que tout n’est basé que sur des souvenirs et des lapalissades. Ce à quoi je te réponds que tu es dans l’erreur, j’ai relu nombre de magazines anciens et récents dont je fais collection, et j’ai même pris le temps de lire ton magazine, dont j’ai eu vent par facebook il y a quelques mois. Je te prierais donc de faire attention à ce que tu dis la prochaine fois, avant de vouloir appuyer ton propos sois sûr de ce que tu avances.

    – 3 : Pour le toi le respect des formes c’est la civilisation. Donc être consensuel et silencieux est pour toi une forme de civilisation. Je n’aime pas me taire, et encore moins que l’on me demande de me taire. Alors en guise de civilisation, je te citerai l’un des hommes les plus sages de notre civilisation : « Il est préférable d’être violent quand la violence remplit nos cœurs, que de revêtir un manteau de non violence pour cacher notre impuissance » Gandhi

    Sur ce, je vous laisse, j’ai du retard dans mon boulot, allez en paix.

    Owiii

    @Fox Ben en fait, je préfère que la plupart des questions soient évoquées dans le prochain numéro dans le sens où elles méritent un long développement et différents points de vue pour qu’elles soient vraiment intéréssantes. Par contre j’ai une question dédiée à toi, une question dédiée à @ALS et une à Jibé que je vais poser ici pour que tout le monde puisse voir les réponses qui -je juge- seront intéressantes.

    @ALS : Comment est tu entré à Gamekult ? Quel a été ton parcours pour devenir membre de cette rédaction (y compris la scolarité, étant étudiant cela m’intéresse beaucoup) ? Que fais-tu exactement en tant que rédacteur ?

    @Jibé : Et toi, quel a été ton parcours pour en arriver là ? (comprenant aussi la scolarité, ca m’intéresse beaucoup)

    @Fox : Dans le premier numéro des tauliers, tu as dit que Lost Planet² était une honte. Dans l’espoir d’avoir une argumentation, je suis allé lire ton test sur AoG et quelle ne fut pas ma surprise en voyant que tu avais noté ce jeu 14/20 en disant qu’il était fun en coop ! Pourquoi un tel écart entre ces deux discours ? Finalement, que penses-tu vraiment de ce jeu ?

    Voilà voilà, j’estime que ces questions sont très intéressantes et en même temps assez fermées mais avec le potentiel d’amener un débat sur différents sujets ! ^^

    Bonne soirée à tous.

    InkS

    @Owii : On comptait poser ta question à ALS lors du quatrième numéro, héhé. :D

    Owiii

    Eh bien j’attenderai avec bon coeur pour cette question dans ce cas ! :D

    Owiii

    D’ailleurs, je remarque que Fox a mis 4 « i » a mon pseudo et que tu n’en a mis que deux.

    En fait, il y en a 3. :p

    Jibé

    Owii > Pourquoi ma scolarité t’intéresse ? :)

    Owiii

    Voir quel profil d’élève tu avais et quel parcours (scolaire ou non d’ailleurs) t’a amené à faire ce métier.

    Jibé

    Tu ne demandes pas aux autres?

    Owiii

    Je l’ai demandé à ALS, Jay a expliqué tout ça dans je ne sais plus quel podcast et…. et j’ai oublié de le demander à Fox –‘
    Fox, cette question vaut donc pour toi aussi ! :p

    Icare-mag

    Fox : Personne ne m’oblige à vous écouter et je ne le ferai plus. Quant à ton discours sur l’éducation, c’est faible. Comme si les parents avaient tout pouvoir sur leurs enfants, qu’il suffisait de dire « mange ta soupe ou va au lit » pour les mettre au garde à vous. Comme s’ils n’étaient pas déboussolées, comme s’il n’y avait pas un fossé culturel entre les générations, comme si l’influence de la société (média, pouvoirs publics) ne jouait aucun rôle. Franchement, vos interventions … M’enfin toi t’es Suisse, t’as l’excuse de ne pas connaître notre ministère de l’éducation nationale (oups,je crois qu’il y a éducation dedans)….

    Et quand je dis que vous basez votre émission sur du vent, je te conseille d’écouter ton podcast où il est dit « je n’ai pas lu de magazine depuis longtemps ». Puis surtout ce sont des poncifs.Sans même parler de l’Angleterre (vous connaissez le nombre de magazines de jv là-bas ? Leur historique ? L’évolution des ventes ? Leur système de distribution ? ), j’ai adoré la comparaison livre/journaux/magazines. Dommage que le livre connaisse une crise sans précédent … les journaux également :

    http://www.ojd.com/chiffres/section/PPGP?submitted=1&sid=PPGP&thema=1&subthema=100

    Je te cite pour terminer :

     » Pour le toi le respect des formes c’est la civilisation. Donc être consensuel et silencieux est pour toi une forme de civilisation.  »
    Tu ne connais pas la différence entre la forme et le fond, entre le contenant et le contenu. Quand Molière écrit Tartufe, il brocarde la religion sans jamais sortir d’ « enculés ». Et pourtant la pièce sera (un temps) interdite. On se demande pourquoi ?

    Puis franchement, je me fous de votre vulgarité. C’est juste la dichotomie entre la morale (« les jeunes respectent plus rien) et votre propre manque de respect (les gens c’est des abrutis, je respecte pas une sous-merde) qui m’amuse.

    En revanche, je vais lâcher les mots et arrêter les euphémismes. Votre podcast sur la presse, c’est de la désinformation couplée à de l’analyse de supermarché.

    InkS

    Icare : Olah ! Je me souviens parfaitement avoir dit que je n’avais pas lu de magazine JV depuis un bail, en dehors de CPC et IG. Beaucoup moins d’avoir parlé de respect ou de civilisation. Ni d’avoir tenu de discours sur l’éducation. C’est pas sympa de me confondre avec quelqu’un d’autre et d’en concevoir de l’énervement. =/

    Icare avait confondu Fox avec moi – après précisions (quelques commentaires plus bas), j’ai corrigé la coquille sur son commentaire.

    Anonyme

    Bonjour à toute l’équipe des Tauliers depuis Calvingrad ! (c’est une ville en Suisse, les plus malins auront trouvé la réponse)
    Excellente initiative ces podcasts aux tons décalés. Vivement les prochains!
    Que ceux qui pensent que 3 heures c’est long, ben faîtes une pause c’est pas interdit, d’ailleurs la pause musicale est un peu là pour ça (j’imagine).
    Bref, continuez à nous abreuvoir et à nous saoûler de critiques on aime bien ça de ce côté-ci du lac.

    Vivement le prochain et salutations à toute l’équipe!!!

    P.S. : est-il possible de signaler à Icare d’arrêter de faire de la pub pour son mag en polluant et en foutant la merde dans la section commentaires? Donner son avis d’accord mais il y a des limites à ne pas dépasser. Merci d’avance mon système nerveux vous en remercie.

    InkS

    Sache, cher Anon, que tu n’es pas le seul à vivre de ce côté du lac et que WOOOUH Y’A DES GENS PAR CHEZ MOI QUI VISITENT RADIO01.NET. :D

    Oh, et concernant Icare, ça ne me gène pas particulièrement. Les Tauliers sont rudes en antenne et il a parfaitement le droit de l’être dans les commentaires. N’étant pas responsable du contenu éditorial des Tauliers, je n’ai strictement rien à répondre – ce serait même maladroit de ma part vu que je ne décide pas de ce qui est considéré comme bon et mauvais pour l’émission. Toutefois, qu’on me confonde avec d’autres, là, j’dois avouer que mon égo de pingouin mégalo en prend un coup dans l’aile. :O

    Icare avait confondu Fox avec moi – après précisions (quelques commentaires plus bas), j’ai corrigé la coquille sur son commentaire.

    Icare-mag

    Anonyme, tu parles du blog d’Icare http://www.icare-mag.fr où on peut commander des numéros et s’abonner ? Excuse-moi, si ça t’a gêné !

    Sinon j’aime beaucoup les Suisse et le mag a vraiment pas mal marché là-bas. Idem en Belgique et au Canada. L’export, c’est une petite bouée pour les publications.

    Icare-mag

    O-O, désolé Inks, je t’ai confondu avec Fox.

    InkS

    Icare > Y’a pas de mal, je vais juste éditer « Inxs » en « Fox » pour éviter la confusion. =)

    Alexleserveur

    Bon, c’est bien, petit à petit, les gens vont commencer à cerner les différentes personnalités :D

    Owiii : J’ai bien lu ta question, et comme l’a dit Inks, j’y répondrai au prochain numéro. J’ai volontairement et personnellement choisi de faire l’impasse sur ce numéro, me jugeant trop impliqué, trop proche et à la fois trop peu connaisseur du sujet pour en débattre.

    Owiii

    Pas de probleme, ALS ! J’ai presque envie de vous preparer d’autres bonnes questions et vous en inonder !! :p Inks, attends toi a un message prochainement sur Twitter ! ;)

    InkS

    L’adresse remarche, hein. :p

    Owiii

    Boum, c’est envoyé. J’attends que tu (ou Fox) me confirmes.

    Greo

    icare-mag -> »Comme si les parents avaient tout pouvoir sur leurs enfants, qu’il suffisait de dire « mange ta soupe ou va au lit » pour les mettre au garde à vous »

    Depuis quand c’est à un professeur de faire en sorte qu’un gamin mange sa soupe et aille au lit? il ne s’agit pas de faire en sorte qu’un gamin se mettent au garde a vous. d’ailleurs je trouve ce genre de procédé sans cœur, et disons le, stupide. C’est au parents d’expliquer les règles au enfants et de leur imposer des limites, le ministère de l’éducation est la pour qu’un enfant puissent acquérir les connaissance lui permettant de rentrer dans la vie active, pas pour lui faire manger sa soupe

    Pour faire plus simple, enseigner c’est éduquer, mais éduquer n’est pas forcément enseigner. Il est du devoir des parents d’éduquer leurs enfants et de l’enseignant d’instruire.

    et quand tu dit: » Puis franchement, je me fous de votre vulgarité. C’est juste la dichotomie entre la morale (« les jeunes respectent plus rien) et votre propre manque de respect (les gens c’est des abrutis, je respecte pas une sous-merde) qui m’amuse. »

    je dirais juste qu’il faut savoir différencier un coup de gueule ou un parler un peu trash d’un réel manque de respect, sachant que le respect est une chose que chaque être humain doit à tout les autres, mais ceux qui ne respectent pas quelque chose ne doivent pas s’attendre à être respecter pour ça…

    Icare-mag

    Je crois que l’éducation va largement au-delà de l’explication des règles. Ensuite, il va de soit que l’évolution de la société a bouleversé la cellule familiale mais comme je ne voudrais pas faire tomber ce fil dans le HS (et que le sujet ne me passionne pas), je m’arrêterais là..

    signé : http://www.icare-mag.fr avec un récent billet pour annoncer qu’Eidos vient d’accepter le croisement entre l’univers de la nouvelle du prochain numéro et celui de Deus Ex : Human Revolution. On tente des petites choses nouvelles dans Icare …

    ps2: y’avait un Suisse dans le podcast et je remercie tous les Suisses qui ont réservé le meilleur accueil qui soit à Icare (33% du stock vendus si mes souvenirs sont bons). Et vive le rayon blanc !

    Anonyme

    hello, peut être que vous connaissez déjà : http://www.abandonware-magazines.org/index.php

    Un site qui propose des scans de vieux magazines d’informatique et de jeux vidéo

    Jay

    Je suis déçu de ne voir aucun lien de « françoisdesouche » de la part d’Icare.
    Ca me manque.

    Pour le reste, il est bon de constater à quel point il est capable de perdre son temps à disserter sur des sujets qu’il ne connait pas, uniquement pour placer le lien de son « site » (tu as bien fait de t’associer avec Requenna – Mathieu de son prénom, l’autre tanche avec zéro de charisme, escroc notoire) et dire dessus (tu vois Aurélien, je suis quand même avec attention tes débordements continuels) que l’on peut découvrir LA NOUVELLE liée à son prochain sujet.

    Ce qui n’est guère étonnant lorsque l’on connait le projet de carrière d’Icare Mag.
    Ceci dit, si tu veux un débat en bonne et due forme sur la presse et le reste avec ton numéro d’ancienneté, j’en serais ravi. Mais tu sais bien Aurélien que ta spécialité (faire douter les gens sur leur propre connaissance ne marche pas avec moi).

    Sur ce, bon courage pour ton numéro 2 quand même car ton mag est de loin le seul ersatz de Background existant. Je me dois de le soutenir.

    Mathieu

    Si tu m’évoques, Jay, sache que je suis pas Requenna… Je suis celui qui avait disserté sur la catharsis peu avant, et j’officie ailleurs, notamment sur Grospixels.

    Pas de procès d’intentions, donc, je venais en ami ;) (et vous n’avez pas lu mon commentaire dans le podcast, bande d’ordures !)

    InkS

    Désolé, je l’ai paumé dans les méandres de mon esprit. La prochaine fois, promis, ce sera fait. Je le copie-colle dans ma fiche pour Les Tauliers 4. Maintenant.

    Icare-mag

    D’abord, sache que je suis déçu puisque ce fil n’aura fourni qu’une vingtaine de visite au site http://www.icare-mag.fr

    Ensuite pour te répondre, je ne vois pas bien ce que Matthieu Requenna vient faire dans cette histoire. Je le trouve bien sympa et je ne crois pas avoir été escroqué. Il réalise/héberge le blog (design par Jerom), et en échange son site profite de la fréquentation. Ca me va parfaitement. Du reste, je te trouve dur envers quelqu’un qui ne t’est pas hostile (au contraire). Quant à ces histoires d’escroqueries, si ça fait partie de ces serpents de mer de la presse jv où tout le monde dégueule sur tout le monde, franchement jmef. L’histoire du mec qui a vu l’ours, pas mon style. Puis, les attaques persos, je trouve ça minable. Particulièrement en public. C’est bien pour ça que je ne te demande aucune précision.

    Enfin, si tu te « dois de soutenir Icare », tu me diras comment tu fais. On t’a déjà pas entendu sur le premier, j’ose pas imaginer ce que tu diras pour le second -qui sera d’ailleurs bien différent-. Une home sur Gameweb pour annoncer qu’on est un ersatz ? Sinon je ne pige pas ta pique sur la nouvelle. Il me semble que le titre de l’info était très clair. Franchement pourquoi mettrais-je du contenu réservé au mag en ligne ?

    http://www.wootmedia.fr/_mywoot/icare/p_41442-article-la-nouvelle-reprendra-l-univers-de-deus-ex-.html

    ps: je décline ton invitation au débat. Il y a un article sur la presse papier jv dans le prochain numéro. J’espère bien qu’il contribuera à faire parler du mag. Ce qui m’intéresse, c’est d’abord de faire connaître le magazine et ensuite de proposer suffisamment de prises pour attirer différents lectorats. On verra bien ce que ça donne …

    Jay

    Mathieu > Au temps pour moi. Je t’ai confondu avec l’autre.

    Icare > Ah merde. Désolé pour tes vingt visites. Je pensais que ça aurait plus d’impact, comme quoi tu perds vraiment ton temps. Ensuite, concernant Requenna, il est connu pour ça dans le milieu. Si tu trouves ton compte, tant mieux. C’est juste une mise en garde. Je ne suis pas non plus hostile au bonhomme, il a juste tendance à trop l’ouvrir alors qu’il ne le devrait pas ; mais passons, tu as raison, pas d’attaques personnelles. C’est pas mon genre :)
    Au sujet du soutien, c’est sarcastique. Tu me connais suffisamment pour le savoir, non ? Laisse tomber pour la « pique » sur la nouvelle. On va pas s’exciter sur tes objectifs vu que c’est clairement pas le sujet.
    Pas de soucis pour mon invitation au débat. Je note que tu trouves encore le moyen pour faire de la pub, je trouve ça amusant.

    InkS

    Maintenant que tout le monde a donné son avis sur la question et qu’il n’y a plus de questions en suspens, j’espère que les commentaires qui suiveront seront postés par d’autres personnes. Icare, Jay : vous ne vous appréciez pas. Ca arrive. Mais évitez de lancer une flame-war ici.

    Merci.

    Giovanni38

    Hello à tous. Merci pour ces trois premiers podcast ma foi stimulants et plaisants. Suite au dernier opus j’avais une chtite question sur un sujet que je maîtrise assez mal:
    J’avoue honteusement ne rien connaître aux magazines papier japonais malgré presque 20 ans de gaming et de lectures diverses et variées, et je me demandais comment eux s’en sortent en ces temps de crise mondialisée de la presse. Vous n’en parlez pas dans votre discussion. Je pense par exemple à Famitsu qui, paraît-il, continue de vendre beaucoup. Comment font-ils pour continuer d’avoir du succès alors qu’ici ça chiale et que les rédactions ferment une à une ?

    Icare-mag

    Il y a un article intéressant du Monde.fr sur les nouvelles publications jv :

    http://playtime.blog.lemonde.fr/2011/09/23/le-jeu-video-fait-sa-rentree-litteraire/

    Jay

    Mathieu > Désolé de la méprise.

    Opyz

    Bonjour à tous,

    j’ai beaucoup apprécié les émissions. je l’ai déjà signalé et le répète. la dernière m’a donné envie de lire les mag gameplay rpg et background. y a-t-il encore moyen aujourd’hui de les lire en toute légalité et dans de bonnes conditions (et ne pas léser le(s) proriétaire(s) des droits) ? franchement je serai intéressé de me plonger dans ce genre de lecture qui a l’air (d’après les descriptions faites dans les podcast) très intéressante tant dans le fond que par la passion avec laquelle les sujets sont traités. en attendant gameweb… = )

    pour les podcast, continuez j’aime vraiment.

    Mickey

    icare> Si tu as payé pour ce design immonde et un site aussi pauvre en fonctionnalité, alors oui on peut parler d’escroquerie

    Icare-mag

    Je n’ai rien payé et je vais te répondre de manière à dissiper les éventuels malentendus quant au rôle du site http://www.icare-mag.fr :

    D’une, ce blog n’a pas pour objectif d’offrir des fonctionnalités. Il sert à préparer le lancement du prochain numéro autant qu’à mettre en place un système de commande et d’abonnement. Il importe donc d’être lu : or la moyenne du temps passé sur le site est de 2 minutes 30 -pour 10 000 pages vues environ- ce que je trouve très correct (après tout, nous n’avons proposé que 3 billets en 2 semaines). Pour ce qui est du système de commande et d’abonnement, il est non seulement opérationnel mais il marche finalement mieux que prévu. Voilà, en dehors de ces aspects « fonctionnels », je trouve le blog agréable à regarder, simple, même si on risque de lui apporter quelques modifications assez rapidement (les polices, la taille de certains éléments, le système de réponse aux billets).

    Pour ce qui est du retour, les lecteurs apprécient globalement le minimalisme et l’organisation. Je ne sais pas s’il y a une part de vérité transcendantale dans leur opinion mais je la range au même niveau que la tienne. Et j’ajoute que les retours négatifs sans arguments, exemples ou propositions sont parfaitement inutiles. A défaut de pertinence du discours critique, c’est donc la voix de la majorité qui l’emporte.

    A bientôt et n’hésite pas à nous suivre, on devrait faire des annonces assez sympas dans les jours et semaines qui suivent.

    ps : n’hésite pas non plus à commander le numéro God of War pour pouvoir tacler notre maquette :

    http://www.icare-mag.fr/archives_abonnement.html

    Jaydes

    Encore un podcast écouté et sans faire mon fanboy de merde, mes opinions recoupent les votre.
    Pour ma part j’interviendrai sur le fait de pouvoir faire une structure pour apprendre à écrire. Je trouve que c’est une très bonne idée, pas mal de gens dont je fais parti on envie d’écrire, et j’ai déjà sévit sur le net avec des textes plus ou moins bon mais soyons honnête mes structures de textes restent pauvres.

    Ajouter une belle tournure de phrase et de bonne structure peut aider le passionné à faire passer un message.
    Aujourd’hui j’essaie de partager ma passion et si j’avais des conseils sur l’écriture ou tout du moins des ouvrages qui a trait à ce sujet m’aiderai grandement. Si ma passion pouvait être appuyée par un texte convenable je pense que cela aurait plus d’impact. Mon but n’est pas de monétiser quoi que ce soit mais de faire comprendre aux victimes de la communications de marketeux de merde, que le jeu vidéo peut être vu autrement.
    Jaydes

    Alexleserveur

    L’écriture s’apprend principalement au lycée à travers le commentaire de texte et la dissertation, puis après, selon le parcours, on se perfectionne à force de travail ou avec des études littéraires, de journalisme, etc. Les ouvrages à consulter les plus probants sont donc… des livres de cours.

    algus

    Je pense que la lecture est aussi un préalable à l’acquisition de l’écriture. Si tu veux écrire de bons tests de jeux, lis en beaucoup, remarques ceux qui te paraissent le mieux écrits et analyses les. Prends des testeurs différents et trouves ce qui te plait dans chacun de leurs tests. Ça peut être également une solution pour apprendre à écrire.
    ALS ne partagera pas peut-être pas mon avis et il a surement une plume infiniment supérieure à la mienne.

    Pour changer de sujet, je voulais quand même dire que un des tauliers (Fox il me semble) donnait la déforestation comme responsable de la hausse du prix du papier. Ceci est correct mis à part que dans les pays européens comme la France la forêt augmente en taille (contrairement à un sous entendu du même taulier) car elle est géré de façon durable et ceci qui fait également monter le prix du papier. Voilà je tenais à donner cette petite correction sur ce numéro des Tauliers qui était passionnant comme toujours.

    Alexleserveur

    Ah si si, je suis entièrement d’accord, bien entendu. Plus que le lire, peut-être même le décortiquer pour voir comment il est construit. C’est valable pour n’importe quel genre de texte, et c’est valable pour tout : on comprend toujours mieux les mécanismes quand on peut ouvrir et explorer la machine.

    Icare-mag

    J’aurais un avis diamétralement opposé à celui d’ALS sur l’écriture. Le côté empirique du processus est capitale. Je dirais même qu’on apprend plus par la réflexion, la réécriture, les exercices de style que par les cours.

    C’est tout l’intérêt des ateliers d’écriture à l’américaine.

    ps: au passage, voici une critique d’Icare qui s’attarde sur le processus d’écriture du mag (assez rare pour être souligné):

    http://www.scifi-universe.com/actualites/11474-icare-le-magazine.htm

    Sylvain

    Bon, encore un commentaire avec quelques mois de retard mais j’ai bien aimé ce 3e épisode des Tauliers. J’ai appris plein de trucs dans la seconde partie et eu plein de souvenirs des années 90 dans la première ! Bref, pari réussi. Par contre c’était un peu long, certes, mais il faudrait surtout que Fox ait l’esprit plus synthétique ! A un moment il pose une question à Jibé et Jay, mais entre temps il part dans des hors sujet complètement lourdingues et du coup la question dure 2 minutes alors qu’elle est tout bête.

    Enfin voila, des fois c’est les interventions de Fox sont un peu longues, car pas mal de hors sujet sans réelles raisons :)

    Imrage

    Les gars, je découvre ce podcast sur le tard, et j’avoue que la partie « témoignage » de Jay à propos de son vécu dans la presse papier est réellement poignante. Je pensais pas que c’était dur à ce point. De l’extérieur, j’ai souvenir des rédactions qui faisaient n’importe quoi, qui s’amusaient, mais j’imagine que certains rédac chefs devaient s’arracher les cheveux parfois.

    Mais je voulais intervenir sur vos positions concernant les bloggers.

    Je ne suis pas particulièrement à la recherche de notoriété, mais j’écris moi même de temps en temps sur mon blog, généralement des billets d’humeur et j’ai même fais un unboxing une fois ;)
    Tout ça pour dire que je suis blessé (et pourtant, je ne recherche rien en tant que blogger si ce n’est pouvoir m’exprimer librement sur…j’y reviendrais) par certains propos que vous avez tenu. J’ajoute même que pour ma part, quand un de mes articles est lu 600 fois (je parle de chiffres !!!) j’en suis flatté, honoré et fier. De la même manière que vous auriez pu vous satisfaire d’attendre 10000 écoutes de votre podcast, ou d’atteindre 35000 ventes de votre mag ;)

    J’ai conscience que vous, issus de la presse pouviez être blessés par la disparition du papier au profit des nouvelles technologies, et de l’ouverture à Mr Tout le monde des espaces d’expressions professionnels et semi professionnels.

    D’une part, je dirais que vous n’avez pas engagé correctement le virage internet. Vous pouvez l’avoir mal vécu, mais vous, en tant que professionnels auriez du faire en sorte de prendre ce virage de la meilleure façon, d’apporter de nouvelles choses aux médias. Quand on voit aujourd’hui le succès de certains videobloggers (bien que personnellement, je ne suive que ce que produit le nesblog), je me demande pourquoi VOUS n’avez pas su apporter ce genre de choses? Vous avez l’expérience, l’impertinence qu’il faut, la connaissance du milieu et vous aviez déjà conquis un public. Alors pourquoi? Il suffisait d’un rien. Mais désormais, vous devez « partager » avec d’autres, et c’est en partie votre faute. Vous n’avez pas le droit de vous en plaindre.

    Le deuxième point que je devais aborder est à mes yeux plus important. J’entends Jay parler à tout va des rédactions de passionnés. Et ces videobloggers, que sont-ils? Des passionnés non? On aime le même média, et comme vous l’avez si bien dit sur le podcast 2, le JV est un bouc émissaire. Alors pourquoi provoquer des querelles intestines plutôt que de défendre TOUS le média qui nous passionne tant depuis des dizaines d’années? N’oubliez pas que ces personnes sont des passionnés qui n’ont pas forcément pris le même chemin de carrière que vous. Ils ont tout simplement saisi une opportunité car au contraire de beaucoup, ils ont fait fonctionner leur cerveau pour trouver (ou piquer ;) ) des idées et les faire vivre.

    Après, les gars, je dis cela, mais je vous aime, et Jay en particulier. Parce que sa plume m’a fais rêver pendant de nombreuses années grace à GP RPG et Background. (d’ailleurs, ce dernier, je ne l’ai acheté QUE pour Jay).

    Ne prenez pas mal ce que je dis, dans une certaine mesure, dans mon métier, j’ai connu un passage un peu morbide dans ce genre, et je dois me battre tous les jours pour que les choses n’empirent pas. Je bosse dans le web, et les outils deviennent de plus en plus familiers et faciles d’utilisation. Je me dois (je parle au nom de ma profession) de faire mieux, de suivre des tendances, et d’en trouver des nouvelles, pour que Mr tout le monde (encore lui) ne fasse pas disparaitre mon métier. Mais quelque part, je le comprends, car si il vient marcher sur mon territoire, c’est aussi parce que quelque part, mon terrain de jeu le passionne.

    Emerion

    Rho… 2 ans de retard… J’aurais tellement aime donne mon avis de vieux brizcard… Ne en 72, je suis un dinosaure… Tilt, Hebdogiciel, Joystick, Gen4, Joypad… j’en ai tellement connu, sans parler des MadMovies, Dragon Magazine, Kult, ComicBox… des fins, des reboots… sans parler des fanzines, ou des mags de petits editeurs qui n’ont pas perdure…

    Reste CanardPc… qui garde ce ton oldies… en se battant contre internet et son information fastfood… voir le dernier volume special hardware sur le sujet…

    En esperant que nous continuerons d’avoir de la presse papier, du fun et des journalistes conciencieux, qui ne traduiront pas un article de la maison mere, ou noterons en fonction de la participation de l’editeur du mag/jeux.

Powered by sweet Captcha